archives

Personnages célèbres

Vous êtes ici : Inventaire 30J / Introduction / Personnages célèbres

Le classement du chartrier a révélé la présence de documents intéressants des personnages importants pour l’histoire locale et nationale. Il nous a semblé important d’en faire part.

Denis de Beauvoir

Denis de Beauvoir, troisième capitoul en partant de la droite (Archives municipales de Toulouse BB 273, chronique 181)


Trésorier de l’archevêque de Toulouse au début du XVIe siècle, Denis de Beauvoir est également capitoul pour les années 1503-1504. Son portrait et ses armes – d’Or à trois molettes d’Azur au chef d’Azur – figurent ainsi dans les Annales de Toulouse .

Denis de Beauvoir était le seigneur de Labastide-Beauvoir et l’héritier du château de Villemur (Haute-Garonne).

 

 

 

Louis d'Amboise d'Aubijoux

Portrait de Louis d'AMBOISE, comte d'AUBIJOUX, chevalier de l'Ordre de Malte, et chevalier de l'ordre du Saint-Esprit. Peinture du XVIIeme siècle. Auteur inconnu

 

 

Premier comte d’Aubijoux, Louis d’Amboise fut conseiller d’Etat, chambellan du duc d’Anjou, gouverneur d’Albi, Castres, Lavaur et Pézenas (Hérault). Serviteur zélé des rois de France, il participa notamment à la bataille de Jarnac (1569) et au siège de La Rochelle (1573). Il fut également un fidèle allié du roi Henri III durant les guerres de religion en Auvergne et en Languedoc.

Décédé le 20 octobre 1614 au château de Crins, âgé de 78 ans, il fut inhumé dans l’église Notre-Dame du Val d’Amour à Graulhet et sa dalle funéraire est aujourd’hui classée au titre des Monuments historiques.

François-Jacques d'Amboise d'Aubijoux

Blason de la famille d'Amboise : Palé d'or et de gueules de six pièces

Petit-fils du précédent, il participa à de nombreuses batailles et fut blessé à Castelnaudary en 1632. Ennemi de Richelieu, chambellan de Gaston d’Orléans, il se joint au complot pro-espagnol dit du « Cinq-Mars » en 1642. Un fois démasqué, il est contraint à l’exil en Angleterre.

Revenu en France avec la charge de lieutenant général en Languedoc et gouverneur de Montpellier, il se lie d’amitié avec Jean-Baptiste Poquelin, le futur Molière, qu’il protégea à ses débuts, dès 1647.

Au mois de novembre 1656 s'éteignait François-Jacques d'Aubijoux, dernier héritier de l'illustre famille des Amboise, compagnon d'armes d'Henri de Montmorency, familier de  Louis XIII, amant de Ninon de Lenclos, amoureux platonique de Marie de Gonzague, la Reine de Pologne, ennemi juré de Mazarin, protecteur de Molière en Languedoc, grand amateur d'art, de littérature et de femmes.

Quelques mois plus tard Molière et sa troupe, après dix années passées en Languedoc, regagnaient Paris comme s'ils n'avaient plus rien à faire dans le Midi après la disparition de leur protecteur. Et, tandis qu'allait débuter pour Molière la carrière que l'on sait, François-Jacques d'Aubijoux sombrait dans un oubli presque total.

Jeanne Ricard de Genouillac

Enluminure représentant la tentation d'Adam et Ève, dans le terrier de Livernon (30 J 162)

Fille de l’illustre Jacques Ricard de Genouillac (1465-1546), dit Galiot, maître de l’artillerie de François Ier, Jeanne sera surnommée Galiote en mémoire de son père.

Elle contracta un premier mariage avec Charles de Crussol (1483-1546), vicomte d’Uzès. Veuve, elle épousa en secondes noces le comte de Rhin-Saluces.

Seigneuresse d’Assier, Jeanne Ricard de Genouillac commanda un terrier pour une autre de ses possessions, Livernon (Lot), qu’elle fit réaliser en 1563 (30 J 162). Deux pages de ce terrier sont richement enluminées avec pour l’une d’elle la représentation de la tentation d’Adam et Ève.

 

 Mentions légales Plan du site